canicule

Gleeden a découvert que 68% des personnes mariées se chamaillent davantage pendant les périodes de fortes chaleurs. De plus, 3 personnes mariées sur 10 font même jusqu’à faire chambre à part.

La canicule repointe le bout de son nez, pour la deuxième fois depuis le début de l’été. Au-delà du réchauffement climatique, les gros changements de températures affectent également votre vie quotidienne. Il faut donc bien s’hydrater, rester dans des endroits climatisés et de ne pas faire trop d’efforts physiques. Mais saviez-vous qu’en plus de tout ça, la canicule a un impact sur les couples et la manière dont ils se comportent ? Notre nouvelle étude Gleeden montre pourquoi !

La canicule, ou le désert sexuel

Vous avez surement remarqué que vous étiez plus tendu en cette nouvelle vague de canicule. Et vous n’êtes pas les seuls ! Notre étude a démontré que 76% des répondants se sentaient plus irritable, nerveux (à 62%) et fatigué (à 36%) lors des grosses chaleurs. En revanche, le plus surprenant, c’est que 42% des gens ont pu observer que leur libido était en forte baisse et ont eux-même moins envie de faire l’amour avec leur partenaire ! Mais pourquoi ?

Chaleur + fatigue = disputes de couple !

Certaines personnes ressentent plus particulièrement les effets négatifs de la canicule, notamment sur leurs humeurs. Mais qu’est-ce que cela veut dire pour l’entente globale du couple ? La réponse est claire, plus de 6 personnes mariées sur 10 ont remarqué les records de chaleur ont eu un impact négatif sur leur couple ! Cela se traduit par plusieurs choses : premièrement, la fréquence des disputes qui augmente pour 68% des participants. Deuxièmement, en plus des chamailleries, les périodes de fortes chaleurs sont désastreuses pour la sexualité des couples. Et oui, 52% des interrogé.e.s ont déclaré une forte baisse de la fréquence leurs rapports sexuels lors des périodes de canicule. Certains couples vont même jusqu’à faire chambre à part ! C’est le cas pour plus de 3 personnes mariées sur 10, qui disent que la chaleur les indispose ! 

Et pourtant, le “summer penis” est une réalité

La journaliste Tracy Moore, du Mel Magazine a beaucoup fait parlé d’elle lorsqu’elle a publié un article sur le « summer pénis ». De la même manière que vos mains et doigts gonflent en été, le pénis grossit lui aussi avec la chaleur. En effet, la chaleur augmente la dilatation et le flux des vaisseaux sanguins, et cela se passe partout dans le corps. Vous remarquerez donc que votre pénis grandit (pas d’inquiétude, il ne doublera pas de taille) ! Mais paradoxalement, cela ne motive quand même pas plus les couples en période de canicule … !

 

*Sondage en ligne Gleeden. Mené du 24 au 27 juin 2019 sur 4013 membres féminins et 4009 membres masculins en Europe

À lire également : Un joli poème pour les amants, par Christine