Quand on évoque le thème de l’infidélité dans le couple, c’est toujours très délicat… Et ça l’est encore plus quand on aborde les ruses pour ne pas se faire griller, en cas de coups de canifs –répétés- dans le contrat ! Parce ce qu’en cas d’infidélité, il faut sans cesse faire preuve de créativité, voici 10 idées qui devraient vous inspirer pour mener une double vie amoureuse
sans se faire prendre.  

Verrouiller ses écrans !

Que ce soit sa tablette, son ordi ou son mobile, on ne ménage pas ses efforts pour effacer ses traces de luxure. Parce qu’un seul message compromettant peut ruiner tous ses espoirs de mener une double vie amoureuse « tranquille », pensez au verrouillage des écrans (même en veille). Pensez aussi à vous déconnecter systématiquement de Facebook et de votre messagerie. Le mieux : ouvrez des fenêtres de navigation privée (en pensant toujours à fermer votre navigateur bien sûr).

Changer les noms de ses contacts

Pour ne pas se faire prendre, transformez les prénoms de vos contacts « sulfureux » : Marc devient Marion (et inversement). Ainsi, si « Marion » ou « Marc » appelle au-delà d’une heure raisonnable, on peut toujours s’isoler sans problème pour prendre l’appel, en le faisant passer pour un (e) collègue de travail…

Effacer l’historique des messages

Cela tombe un peu sous le sens… Après avoir joué les geeks pour verrouiller ses comptes, ce serait ballot d’être pris en flag à cause d’une conversation coquine avec sa target ou amant(e). Ne conservez aucune conversation qui pourrait vous mettre en danger ! Ne laissez pas de trace !

Faire ses galipettes hors du lit « conjugal »  

La tentation est grande pour un « 5 à 7 » coquin à la maison ! N’y pensez même pas ! Pourquoi ? Si vous êtes un homme qui découche, ne sous-estimez pas le 6ème sens féminin (plus développé chez les femmes). Tel un radar, elle détectera une présence suspecte même à distance. Si vous optez pour cette solution, balisez la scène de crime une fois la petite affaire terminée : passage au peigne fin pour effacer les indices (cheveux, traces de rouge à lèvres). Pour éviter tout ce stress et éviter de se faire prendre, pensez à un autre endroit…

Jouer la discrétion !

La discrétion : tout un art… Le maître mot quand on va voir ailleurs ! Alors pour ne pas éveiller les suspicions, évitez de parler de vos prouesses à votre entourage (qu’il s’agisse d’un cercle amical ou professionnel). Il n’y a pas d’algorithme pour filtrer les gossips. Idem en cas d’appels ou de sms. S’enfermer dans les toilettes ou dans la salle de bains pour y répondre n’est pas très « smart » quand on veut se la jouer discret.

Avoir un alibi en béton !

Le parcours de l’infidèle est parfois semé d’embûches ! Et parce que l’excuse de la réunion pro à rallonges ne marche pas à tous les coups, mieux vaut s’appuyer sur un ami.e, un.e vrai.e, (un.e fidèle !),  qui serait prêt.e à plaider votre cause, en toutes circonstances…

Faire un bon casting pour ses conquêtes 

Si vous voulez rester en couple, évitez de vous compromettre avec un.e candidat.e qui peut tomber facilement amoureux ou en attente d’une relation plus sérieuse. Glenn Close dans « Liaison fatale », ça vous parle ? Pour éviter tout drame passionnel, mieux vaut s’acoquiner avec quelqu’un qui a les mêmes attentes que vous : une personne qui est aussi couple, souhaitant pimenter sa routine.

L’art des (petits) détails !

Un cheveu sur une veste, une trace de rouge à lèvres sur le col d’une chemise, un parfum suspect, une griffure dans le dos : autant de petits détails qui peuvent faire voler en éclat votre crédibilité et votre couple. Votre corps et votre apparence doivent être passés au peigne fin ! Si vous rentrez avec une chemise (ou un slip) différente, évidemment c’est encore plus louche, donc mieux vaut prendre une douche après ses ébats en gardant une brosse à dents dans son sac…

Instaurer des règles

Pour rester incognito, il faut aussi instaurer des « bonnes pratiques » avec son amant.e. Evitez qu’il (elle) appelle au delà d’une certaine heure. Gare à l’overdose de sms (surtout si vous n’avez pas l’habitude d’en recevoir ou d’en envoyer). Bannissez le périmètre du lieu de travail ou de votre domicile pour vos rendez-vous coquins, etc.

Trop de sécurité éveille les suspicions !

Cloisonner sa messagerie, son compte Facebook ou l’accès à son PC personnel, c’est bien… Mais à outrance, cela peut aussi éveiller des soupçons. Embarquer votre téléphone même dans les toilettes. Effacer l’historique des messages sur votre PC, mobile ou tablette. Limiter l’utilisation de l’ordi en présence de votre moitié. Voilà autant d’attitude suspecte, sonnant presque comme des aveux d’infidélité !

À lire également : Quand pouvez-vous terminer une relation par SMS ?